24 juin 2011

CONGRES DE L’UD-FO 93 – 22 JUIN 2011

 

 

Intervention Karima LECHLECH, secrétaire générale du syndicat FO des Communaux de Sevran

Camarades bonjour,

Je vous apporte le salut fraternel du syndicat FO des Communaux de Sevran dont je suis la secrétaire générale. L’Assemblée Générale du 26 mai m’a mandatée à l’unanimité pour voter le rapport d'activité présenté par le secrétaire général de l'Union Départementale de Seine-Saint-Denis, Reza Painchan.

Mon syndicat dans son profond attachement à la défense du service public et du statut des fonctionnaires, a été amené à livrer bataille sans relâche pour porter haut et fort les revendications qui sont les nôtres face aux autorités de ma collectivité: respect du statut, maintien des services publics, liberté d'expression et d'action syndicales de nos délégués qui portent dans leurs revendications les valeurs de Force Ouvrière.

Dans toutes ces batailles, nous avons pu compter sur le soutien incontestable du secrétaire de l'UD Reza, qui a su à chaque fois répondre présent. Ainsi, au mois de novembre dernier, il était avec nous et l’Union Locale, à l'audience avec Monsieur le Maire de Sevran et tous les responsables de la Municipalité et cela nous a bien aidé pour obtenir un relevé de décisions écrit et signé par le Maire le 14 janvier donnant satisfaction à des demandes touchant notamment aux tentatives d'intimidation et de sanctions arbitraires à l’encontre de militants FO. Nous avons prouvé ensemble, s'il en était besoin, que lorsqu'on touche à un militant Force Ouvrière c'est toute la confédération Force Ouvrière que l'on touche.

Notre syndicat s'est positionné, comme la Confédération et l'UD, pour le retrait de la contre-réforme des retraites en particulier pour assurer le succès de la manifestation du 15 juin qui a montré notre capacité à porter nos mots d 'ordre publiquement et en toute indépendance. Ne faisons-nous pas de même face au travail du dimanche, contre la privatisation de la poste, contre le démantèlement de l'Education Nationale et pour l'augmentation générale des salaires?

Le syndicat des Communaux de Sevran souligne tout particulièrement l'importance fondamentale de la souveraineté des syndicats de base et de leurs instances dans le cadre du fédéralisme qui préside à la démocratie syndicale dans FO.

Mais je vous rassure. Le jeune syndicat de Sevran se porte bien. Il est passé de 2 adhérents il y a 3 ans à plusieurs dizaines aujourd'hui et son Assemblée Générale vient de renouveler à l'unanimité sa confiance dans le bureau et sa secrétaire.

Mardi et hier encore nous étions en délégation, avec la participation du secrétaire de l’Union Locale et le soutien de l’UD, auprès des autorités municipales et du Secrétariat général de la Mairie pour défendre les dossiers de collègues victimes de pressions inacceptables. Les économies budgétaires – 2,7 millions d'€uros - que la Mairie a décidées ouvrent la voie à une chasse aux postes, à des restructurations et des privatisations qui pèsent sur les services publics et ses personnels.

Nous avons dit que les employés communaux n'ont pas à payer les frais des réductions des déficits publics dans lesquels ils ne portent strictement aucune responsabilité.

Au Comité Technique Paritaire ou je siège depuis 2008, nous avons exigé que les emplois permanents soient occupés par des personnels titulaires, donc que la titularisation soit proposée à tous les personnels qui le souhaitent au lieu de multiplier les contrats précaires. On nous a répondu que ce serait fait plus tard. Les responsables de nos collectivités attendent à l’évidence le vote de la loi Tron cet été pour remplacer les postes statutaires par des CDD et des CDI qui leur permettraient de licencier à leur guise en privant ces personnels de toutes les garanties du statut de la FP territoriale.

Nous ne l’acceptons pas et pour nous c’est un devoir pour FO de refuser de pactiser avec les politiques d’austérité et les contre-réformes détruisant nos droits et acquis.

[Comme vous le voyez, notre syndicat est en pleine forme et dans ces moments difficiles où l’action syndicale nous attend tous, il est vraiment regrettable que certains camarades du département aient décidé de ne pas être parmi nous aujourd'hui dans notre Congrès.]

Nous avons tous besoin de l'interprofessionnelle et du libre débat entre nous pour dégager ensemble les voies et les moyens de la défense des salariés. C’est pourquoi je me suis portée candidate à la Commission Exécutive de l’Union.

Grâce aux femmes et aux hommes militants présents auprès des salaries et portant leurs revendications, notre syndicat s’efforce de défendre les agents qui ont besoin de nous. A Sevran nous avons fait valoir leurs droits à un vrai déroulement de carrière, fait reconnaître des maladies professionnelles, réussi des reclassements, empêché des privatisations de service, accompagné des collègues dans leur dossier individuel et les défendre devant l'employeur empêchant ainsi les méthodes d'intimidation et de pression...

Oui mes camarades nous sommes restés des syndicalistes de terrain prés, très prêts des salaries, honorant de la sorte les valeurs de Force Ouvrière dont je suis fière.

Vive le syndicalisme libre et indépendant, vive les militants du syndicat FO des communaux de Sevran, vive la confédération Force Ouvrière.

 

Posté par fosevran à 19:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur CONGRES DE L’UD-FO 93 – 22 JUIN 2011

Nouveau commentaire